Pourquoi les expats aiment le Canada ? – 10 bonnes raisons de se relocaliser

Le Canada se classe constamment comme l’une des meilleures destinations au monde pour immigrer – sans grande surprise. S’installer au Canada pour le travail, les études ou pour vivre l’aventure est une expérience de vie exceptionnelle. Depuis les 17ème et 18ème siècles, le Canada a su conserver son statut d’El Dorado. Aujourd’hui nous accueillons chaque année près de 250,000 nouveaux arrivants en quête de paysages à couper le souffle, d’opportunités économiques, de conditions de travail admirables, d’un système éducatif hors pair et, bien sûr, de sirop d’érable ! Les bonnes raisons ne manquent pas pour les expatriés du monde entier de tomber en amour avec notre « Grand Nord, Fort et Libre » : en voici le Top 10.

Pourquoi les expats aiment le Canada #1 : pour le respect des libertés individuelles.

6172791055_4645359f81_o

En tant qu’immigrant au Canada, vous remarquerez très vite la facilité avec laquelle des personnes de tous horizons interagissent et communiquent. Du bureau à l’épicerie, la grande majorité des Canadiens se traitent avec respect et gentillesse, dans la dignité et l’égalité. Ils accordent une très grande valeur aux droits et libertés individuelles, les leurs et ceux des autres. La Constitution canadienne, tout comme l’ensemble des législations fédérales et provinciales, trouve son fondement dans les droits de l’homme. La Constitution donne même préséance à la Charte des Droits et Libertés sur toute autre législation au Canada.

La Charte vous protège de toute discrimination fondée sur le statut économique, le genre, l’orientation sexuelle ou le handicap. Le mariage entre personnes du même sexe est légal depuis 2005. Aucune religion n’est subventionnée par l’état et les Canadiens sont libres de pratiquer (ou non) la religion de leur choix. La liberté d’expression et de manifestation et le droit de vote sont ancrés dans la société. Si la gestion malheureuse de certains événements historiques a parfois entaché cette belle réputation, aujourd’hui, à travers tout le pays, citoyens et institutions s’efforcent de réparer les erreurs du passé et d’assurer la liberté et l’égalité des chances pour tous.

Ainsi, si l’on en croit The 2015 Legatum Prosperity Index, publié en novembre par l’institut Legatum basé à Londres, le Canada est le pays le plus libre du monde. Il se classe premier dans la section des libertés individuelles : 94% des Canadiens pensent qu’ils ont la liberté de choisir le cours de leur existence, 92% pensent que le Canada est favorable aux immigrants et 92% croient qu’il fait bon vivre au Canada pour les minorités ethniques. Bravo !

Pourquoi les expats aiment le Canada #2 : pour la beauté des paysages.

6919731305_9e6ed1bb7a_o

Le Canada offre au regard des paysages absolument exceptionnels. Entre les incroyables canyons du Parc National de Nahanni, les sublimes Canadian Badlands, la magnifique côte des Maritimes, les Rocheuses majestueuses, les eaux cristallines du Lac Louis et les aurores boréales qui colorent le ciel du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest, on en prend plein les yeux d’un océan à l’autre !

À ces beautés de la nature il faut ajouter les paysages urbains de Montréal, Toronto et Vancouver : inspirants, énergisants, électrisants ! Même si vous avez un peu le mal du pays en arrivant au Canada, la beauté et la diversité des paysages canadiens ne devraient pas tarder à vous faire oublier votre pays d’origine et tomber amoureux de votre nouveau pays !

Pourquoi les expats aiment le Canada #3 : parce que la santé est un droit, pas un privilège.

2838289483_d44d3928ec_o

« Comment vais-je payer la facture? » C’est bien la dernière chose à laquelle on veut penser lorsqu’on se blesse ou qu’un proche tombe malade. Les Canadiens aiment se plaindre des longues listes d’attente pour recevoir certains services de santé, ou encore de la pénurie de médecins de famille, mais en réalité ils apprécient le fait que tous les citoyens et résidents canadiens aient accès à des consultations, des soins et des traitements médicaux sans pour autant s’endetter à vie.

Contrairement à de nombreux pays qui privatisent les soins de santé, les rendant ainsi accessibles uniquement aux citoyens les plus fortunés, l’universalité et l’accès aux soins de santé sont des principes fondamentaux au Canada. Les provinces ont la responsabilité de proposer un système d’assurance maladie public à leurs résidents. La plupart du temps, l’assurance maladie couvre gratuitement tout un ensemble de soins et services, comme ceux des médecins généralistes, les traitements à l’hôpital, ou encore les services d’urgence. Ce n’est pas un hasard si l’espérance de vie des Canadiens dépasse les 81 ans, et si le taux de mortalité infantile est si bas.

Pourquoi les expats aiment le Canada #4 : pour la facilité d’accès aux études supérieures.

Lorsqu’on envisage de s’installer en Amérique du Nord et d’y élever des enfants, la facilité d’accès, la qualité et le faible coût des études supérieures sont des facteurs importants qui peuvent orienter le choix vers le Canada.

Peu importe leur pays d’origine, les immigrants au Canada ainsi que leurs enfants ont accès à des études collégiales et universitaires de qualité. Selon une étude récente de Statistiques Canada (en anglais), les jeunes Canadiens issus de l’immigration ont en réalité deux fois plus de chances de faire des études collégiales que les jeunes nés de parents canadiens. Cette étude montre que 50% des jeunes qui sont eux-mêmes immigrants fréquentent l’université, contre 31% pour ceux dont seulement un des parents est immigrant, et à peine 25% pour les jeunes dont les deux parents sont nés au Canada. Ces chiffres sont le résultat de mesures de discrimination positive mises en place par les différents ministères de l’éducation pour s’assurer que les minorités visibles, les allophones et les immigrants aient accès aux filières d’enseignement supérieur.

Si les États-Unis sont connus pour leurs universités prestigieuses, parmi les meilleures du monde, les collèges et universités canadiens ne sont pas en reste. Des critères de qualité tout aussi exigeants préparent les étudiants au marché international, mais sans pour autant les faire crouler sous les dettes. Les études sont bien plus abordables au Canada que chez nos voisins du sud. Pour l’année 2014-2015, selon College Data, le budget « raisonnable » pour des études supérieures dans une université publique aux États-Unis était de 23,410$, et de 46,272$ dans le privé. Au Canada en 2015, les frais de scolarité moyens pour les citoyens et les résidents permanents étaient de 6,101$ par an. Avec un tel écart, pas étonnant que les enfants d’immigrants aient davantage accès aux études supérieures ici.

Pourquoi les expats aiment le Canada #5 : pour la bouffe !

4927668225_715e06188e_o

Le Canada est connu à travers le monde pour ses collations savoureuses et ses desserts décadents, et les expats qui s’y installent ont la chance de pouvoir exciter leurs papilles au quotidien. Qui n’a jamais entendu parler de la poutine, version revisitée des bonnes vieilles patates frites ? Prenez des frites et nappez-les généreusement de sauce à viande, riche et voluptueuse, puis saupoudrez de crottes de fromage fondantes, et parfois de morceaux de jambon, de bacon, ou encore de légumes variés. La poutine est un classique, mais parmi les délices culinaires canadiens on trouve également le succulent sandwich à la viande fumée et la tourtière du Lac-St-Jean, réconfortante tourte à la viande marinée. L’Alberta est la province du bœuf, tandis que la côte de Colombie britannique offre le meilleur saumon du monde. Pour les dents sucrées, les Canadiens ont créé la barre Nanaimo, à base de chocolat fondu, de miettes de biscuits et de crème anglaise. On citera aussi la fameuse tarte au sucre, un mélange fondant de sucre, de sirop d’érable et de beurre sur fond de pâte sablée (au beurre, évidemment).

Au-delà des incontournables de la cuisine traditionnelle, notre paysage culinaire est aussi influencé par la riche histoire migratoire du Canada. Nous aimons toutes les cuisines du monde et les expats se réjouissent de pouvoir goûter à une variété incroyable de mets internationaux. Dans les grandes villes, on se délecte de la fraicheur des sushis, du goût incomparable d’une vraie pizza italienne, de l’odeur puissante d’un Tandoori indien, ou des arômes chaleureux d’un ragoût de haricots jamaïcain. Les Canadiens aiment mélanger les cultures et les traditions culinaires, et toute une cuisine « fusion » s’est développée, notamment à Vancouver, où le « japadog » – version japonaise du hotdog nappé d’algues ou de nouilles et de mayonnaise – est devenu un classique.

Bon appétit !

Pourquoi les expats aiment le Canada #6 : pour la place des femmes dans la société.

398028950_575420354d_o

Deux mots : congé parental.

Deux mots de plus : congé maternité.

Au Canada, les parents, et surtout les mères, subissent beaucoup moins qu’ailleurs la pression d’avoir à choisir entre leur carrière et leur famille. Les employeurs canadiens ont l’obligation d’accorder aux jeunes parents jusqu’à 52 semaines (oui, oui, toute une année !) de congés maternité et parentaux combinés. Si ces congés sont non-rémunérés dans la plupart des provinces, ils garantissent néanmoins aux jeunes parents de retrouver leur emploi ou un emploi comparable dans l’entreprise, et de maintenir leurs avantages sociaux. Ici, personne n’est viré pour avoir enfanté ! En plus de ces congés, le gouvernement subventionne les services de garde pour de nombreux résidents, et les parents bénéficient de divers crédits d’impôts et des transports gratuits ou à tarif réduit pour leurs enfants.

L’égalité entre les hommes et les femmes est un défi que le Canada relève brillamment, comme l’a récemment prouvé la nomination du Cabinet du nouveau Premier Ministre Justin Trudeau, qui compte 15 femmes parmi ses 31 membres. Cette parité au niveau le plus élevé du gouvernement est un signe des temps qui montre à quel point la société canadienne est égalitaire.

Pourquoi les expats aiment le Canada #7 : parce que le froid ne nous arrête pas.

On ne vous mentira pas, les hivers canadiens sont longs et froids, et viennent avec leur lot de conditions de conduite déplorables, de journées trop courtes, et de températures qui descendent parfois sous les -40… Pas une partie de plaisir, vous dites ? Attendez un peu de voir comment les villes, les parcs, les montagnes se transforment en véritables parcs d’attractions géants l’hiver venu. Non, nous ne nous enterrons pas dans nos maisons ou dans les villes souterraines. Au contraire, nous profitons du paysage hivernal, magique et féérique ! La plupart des Canadiens ont un sport d’hiver préféré : patiner sur les lacs et les rivières gelés, dévaler les pistes en ski alpin ou en « planche à neige » (snowboard), se balader en raquettes à flanc de montagne… Les occasions de s’amuser en hiver ne manquent pas !

Dans beaucoup de villes canadiennes, l’hiver est aussi une saison de festivals : le Carnaval familial de Québec, le festival électro Igloofest à Montréal, le Festival du Voyageur à Winnipeg, qui célèbre l’héritage culturel et culinaire francophone, ou encore Winterlude à Ottawa, qui se vante d’avoir la plus grande patinoire du monde, ne sont que quelques exemples. Si vous voulez vraiment explorer toutes les possibilités qu’offre l’hiver canadien, accompagnez donc vos voisins à la campagne pour une partie de pêche sur la glace, réservez une nuit dans un hôtel de glace, ou participez au Nouvel An du Club des Pingouins, en faisant un plongeon dans l’océan glacial !

Pourquoi les expats aiment le Canada #8 : parce que nos villes sont de vrais bouillons de culture.

6044910841_135077a7f0_o

Le Canada est plus connu pour ses paysages naturels à couper le souffle, son engouement quasi religieux pour le hockey, ou pour la gentillesse de des habitants que pour ses villes, qui pourtant surpassent bien souvent leur réputation. Chacune d’entre elles a son identité culturelle propre, fruit du mélange unique entre des musées de classe internationale, des festivals divers et variés, des événements artistiques plus ou moins avant-gardistes, des équipes sportives qui fédèrent ou divisent, des entreprises créatives qui font bouger le monde. Montréal séduit par son côté jeune, innovant, un peu bohême et très marqué par la culture francophone. Toronto cultive au contraire son image de pôle économique et financier et de métropole multiculturelle. Ottawa attire les férus de politique et d’administration, à la recherche d’un mode de vie plus mesuré. Dans l’ouest, la tendance nature-écolo-bio des habitants de Vancouver s’harmonise parfaitement avec le décor époustouflant qui entoure la ville. Du soleil d’Edmonton au patrimoine historique de Québec, du charme suranné d’Halifax à l’économie foisonnante de Winnipeg, les villes canadiennes ont beaucoup à offrir aux nouveaux arrivants.

Pourquoi les expats aiment le Canada #9 : parce que le hockey est une institution.

Le sport fédère les peuples et fait naitre des passions tout autour du monde : les Indiens suivent le cricket avec un flegme et une patience hérités des Anglais, les Américains encouragent bruyamment leurs équipes de football et de basketball, les Européens ont leurs « ultras », des partisans purs et durs qui remplissent les stades de soccer et de rugby. Si ces sports trouvent quelques fans au Canada, les nouveaux arrivants sont souvent frappés par l’engouement des Canadiens pour le hockey. Bien plus qu’un sport que l’on regarde pour se divertir, le hockey est une véritable institution culturelle, une question d’appartenance à la communauté et de fierté nationale. L’hiver, des parties endiablées se jouent à tous les niveaux, du communautaire au professionnel, sur les patinoires dans les cours arrière ou au parc municipal, sur les lacs ou dans les arénas ultra-modernes. Tout le monde est bienvenu, même les filles – et les femmes !

Après une journée en plein air à jouer au hockey, il n’est pas rare que les Canadiens sautent dans un métro ou un bus déjà bondé de partisans arborant fièrement les couleurs de leur équipe favorite, pour aller assister à une rencontre de la Ligue Nationale de Hockey. Pas moins de 7 équipes canadiennes y affrontent tout l’hiver des équipes américaines. L’excitation est à son comble d’un océan à l’autre au moment des séries, et pendant les événements exceptionnels, comme les Jeux Olympiques de 2002, où 6 millions de Canadiens ont vu leur équipe féminine gagner la médaille d’or, ou ceux de 1972, où beaucoup ont pris un jour de congé pour regarder la finale opposant le Canada à l’Union Soviétique.

Difficile de ne pas se laisser emporter par le tourbillon du hockey ! Bientôt, vous aussi vous aurez une équipe favorite et lirez à vos enfants Le Chandail de hockey, le plus canadien des contes pour enfants. Vous pourrez même visiter le Temple de la Renommée du Hockey à Toronto pour tout savoir sur l’histoire et les légendes du hockey.

Pourquoi les expats aiment le Canada #10 : parce que vous accueille à bras ouverts.

Les Canadiens savent à quel point la diversité culturelle a joué et joue encore aujourd’hui un rôle considérable dans l’essor de la nation. Le Canada est un des premiers pays au monde à avoir adopté une politique officielle sur le multiculturalisme. La Loi sur le multiculturalisme de 1971 permet à tous les Canadiens de garder leur identité culturelle d’origine et de pratiquer la religion de leur choix sans craindre la discrimination ou la persécution. La Loi s’assure que la société reconnait et respecte toutes les formes de diversité, et garantit l’égalité entre les individus.

Aujourd’hui, la croissance démographique des principales villes canadiennes doit beaucoup à l’immigration. Plus de la moitié des résidents de Toronto sont nés hors du pays. Pour inciter les travailleurs qualifiés à immigrer au Canada, la plupart des provinces et territoires se sont doté d’un programme de sélection des candidats, qui facilite l’intégration des immigrants selon leur formation, leurs qualifications et leur expérience. Il existe même un programme d’entrée express pour simplifier les démarches et accélérer le traitement des demandes d’immigration des travailleurs qualifiés, en les mettant directement en relation avec des employeurs de leur domaine.

De la part de toute l’équipe de Settle-in.com, et de la part de tous les Canadiens, soyez les bienvenus !


 

Services personnalisés de relocalisation, outils en ligne exclusifs : profitez de l’expertise de Settle-in.com et laissez-nous vous aider à garder le contrôle sur votre installation au Canada.


Poursuivez vos lectures sur le Canada sur notre blog, en français et en anglais :

(Photos:  tdlucas5000JaviPeggy2012CREATIVELENZa4gpaemma freeman portraitsThe Camp of Champions. Ben SutherlandVaska037hepingtingThe City of Toronto, Magnus Larsson)

Catherine

À propos de Catherine

It’s always been easy for me to have lots of love for Canada. As a native Canadian, I enjoy a both the vibrant cities full of excitement for young people, and the many opportunities to explore more remote parts of the country too. In my day-to-day life, it’s important for me to live an eco-friendly and health-conscious lifestyle. I like to take my kids on outings to the apple orchard in fall, a sugar shack in the spring, and to the many city parks during winter for ice skating, cross country skiing and snowman building. What better way for me to show my thanks to Canada then to help others with their journies of relocating to the country? I hope that I, and the rest of the Settle-in.com team, can help ease your mind during your transition. Il n’a jamais été difficile pour moi d’aimer le Canada. En tant que Canadien d’origine, je profite d’une ville dynamique, riche en activités pour les jeunes mais aussi de possibilités pour explorer d’autres endroits du pays. Dans ma vie quotidienne, il est important pour moi de vivre en respectant l’environnement et la santé. J’aime amener mes enfants dans les pommeraies l’automne, dans une cabane à sucre au printemps et dans les nombreux parcs de la ville pour patiner en hiver, faire du ski de fond et des bonhommes de neige. Aider les autres dans leur relocalisation dans ce pays est une des meilleures façon de remercier le Canada. J’espère que l’équipe de Settle-in.com et moi pourrons vous soulager dans votre période de transition. //