Prendre le Bus scolaire au Québec – Le pour et le contre

Emmener vos enfants à l’école peut être un véritable casse-tête si vous travaillez à temps plein ou que vous n’avez qu’une seule voiture. Au Québec, près de 60% des écoliers prennent le bus scolaire, et bien qu’il ne tienne qu’à vous d’emmener et d’aller chercher vous-même vos enfants à l’école, il peut s’agir d’une bonne solution pour toutes les familles. le bus scolaire au Québec est géré par les commissions scolaires de la province et par d’autres établissements éducationnels, le service est proposé par le Ministère de l’Education, et mis en place par des compagnies privées engagées, sous la surveillance du Ministère des Transports pour tout ce qui a trait à la sécurité.

Credit: Dominic Hargreaves via Wikimedia Commons

Les choses à savoir

  • Votre enfant devra en tout temps marcher sur le trottoir, et si celui-ci est inexistant, il devra alors marcher sur le côté gauche de la route, face au traffic.
  • Votre enfant devra faire la file pour attendre le bus, et lorsque celui-ci fera un arrêt complet, il pourra alors monter dedans avec les autres de façon ordonnée.
  • Les bus scolaires québecois sont dépourvus de ceintures de sécurité car une étude menée par Transport Canada a montré que cette absence de ceinture diminuait le risque de blessures à la nuque et à la tête en cas de collision frontale.
  • L’heure de ramassage et de retour de l’école dépendent de votre lieu d’habitation.

Les pour

  • Le bus scolaire prend votre enfant et le ramène directement à votre porte.
  • Le bus vient tous les matins à la même heure ce qui permet d’instaurer plus facilement une routine matinale.
  • Vous êtes sûrs que votre enfant arrivera à l’école à l’heure.
  • Cela peut permettre à votre enfant de se faire des amis pendant les trajets.
  • Cela peut vous économiser vos dépenses en essence.
  • Le coût du bus est très bas (voir inexistant).
  • Lorsque votre enfant monte ou descend du bus, toutes les voitures sont obligées de s’arrêter jusqu’à ce que le bus éteigne ses feux, ce qui rend la traversée de la route plus sécuritaire.

Les contre

  • Si vous ou votre enfant êtes en retard, le bus ne l’attendra pas.
  • Si votre enfant a des activités extra-scolaires avant ou après l’école, prendre le bus ces jours-là peut être un inconvénient puisqu’il passe toujours à la même heure.
  • Il est possible que l’arrêt de bus soit à une certaine distance à pied de chez vous.

Nous espérons à Settle-in.com que les bus scolaires du Québec pourront vous être utiles à vous et à votre famille.

 

Vous voulez en savoir plus sur l’éducation au Québec ? Inscrivez-vous à Settle-in.com et consultez “Le Guide”, rubrique “Education” et “Transport.

Yaolin

À propos de Yaolin

It wasn’t easy for my parents to relocate from China to Canada. But they worked hard and made their new country into a real home for us. Thanks to their groundwork, my siblings and I received a great education and lots of opportunity. As an adult, I have been able to open up a real estate agency, raise a loving family, and help others tackle their own relocations so they could comfortably settle into their surroundings. Here at Settle-in.com, our goal is share our knowledge and understanding of the relocation process so you can realize your dreams, just like I did. // La relocalisation de la Chine au Canada n’a pas été facile pour mes parents. Mais ils ont travaillé dur et ont vraiment fait de leur nouveau pays notre maison. Grâce à leur travail, mes frères et soeurs et moi avons reçu une bonne éducation et beaucoup d’opportunités. A l’âge adulte, j’ai pu ouvrir ma propre agence immobilière, élever une adorable famille et maintenant je suis heureux de pouvoir aider les autres dans leur propre relocalisation. Chez Settle-in.com, notre objectif est de partager nos connaissances, notre compréhension du processus de relocalisation afin que vous puissiez aussi réaliser vos rêves comme je l’ai fait.