Préparer sa voiture pour l’hiver au Québec

L’hiver, comme vous le savez, est très froid ici au Québec, et si vous avez une voiture, vous devez vous assurer qu’elle est en parfait état de fonctionnement avant que l’hiver arrive pour éviter les pannes, et conduire de manière plus sécuritaire.

Avant toute chose, soyez toujours préparé au pire des scénarios possible. Les autres bonnes choses à savoir :

  • Ne conduisez jamais (et ne vous garez jamais) sans avoir au moins la moitié du reservoir d’essence rempli. Le froid peut faire évaporer l’essence et l’humidité du reservoir peut altérer le fonctionnement du véhicule si le reservoir est rempli à moins de la moitié.
  • Ne forcez pas sur les freins, mais exercez plutôt une légère pression lorsque vous vous arrêtez, afin de vous laisser le plus d’espace possible pour éviter les accidents, ou une perte d’adhérence du véhicule
  • Mettez le contact de la voiture 5-10 min avant de partir pour la réchauffer et ainsi éviter tout dommage possible à cause du froid
  • Il est important de savoir si sa voiture est munie de 4 roues motrices, de roues avant motrices, ou de roues arrières motrices, puisque cela peut jouer sur la conduite dans des conditions difficiles

Emmenez votre voiture au garage pour vérification :

Le personnel vérifiera que tout marche correctement et qu’il n’y a rien de spécial à réparer avant l’hiver. Les points qu’il faudra vérifier :

  • Les freins/liquides de frein/plaquettes de frein
  • La batterie
  • Le radiateur
  • Les feux de détresse
  • Le système de chauffage
  • Les essuie-glaces
  • L’essence

Changer les pneus (peut être fait en même temps que la visite de vérification au garage) :

La loi du Québec oblige tout véhicule à avoir des pneus d’hiver du 15 Décembre au 15 Mars. Vous devez prévoir de les installer au milieu du mois d’Octobre puisqu’on ne sait jamais quand les premières neiges vont tomber (mieux vaut prévenir que guérir !). Demandez aussi au garage de bien vérifier la bande de roulement de vos pneus d’hiver pour être sûr qu’ils ne soient pas déjà usés ou inefficaces.

Protéger l’intérieur de votre voiture :

Le sel, la neige et la glace ne sont pas bons pour l’intérieur de votre voiture, et particulièrement en ce qui concerne les tapis. Vous devriez les remplacer par des tapis protecteurs d’hiver, ou les recouvrir pour les protéger. Ces tapis d’hiver recueuillent l’eau issue de la neige fondue, et aident à protéger votre voiture pendant l’hiver. Ils ont évidement besoin d’être lavés souvent, car le sel peut s’accrocher en dessous, et peut donc devenir très difficile à enlever par la suite.

Protéger l’extérieur de votre voiture :

Tout d’abord, commencez par bien nettoyer votre garage si vous avez un. Sinon, achetez une house de protection, trouvez un parking couvert, un abri tempo (abri temporaire pour voiture).Sachez que le sel, ainsi que les diverses substances chimiques qui se dissolvent dans la neige sur la route, peuvent abimer la peinture de votre voiture. Vous ne pouvez évidemment pas laver votre voiture en période de gel (les serrures pourraient geler et se bloquer), mais si vous avez une occasion de le faire pendant l’hiver (lors d’un redoux par exemple), saisissez-la !

Les choses indispensables à avoir dans sa voiture :

  • Une bouteille de liquide d’essuis-glace anti-gel de rechange au cas où
  • Des gant, un bonnet, une écharpe, une couverture
  • Un kit pour changer les pneus, que vous pouvez acheter dans des magasins comme Target, Wallmart, ou Canadian Tire
  • Une litière de chat, ou des graviers, pour vous aider à vous dégager au cas où vous vous coinciez dans la glace
  • Une brosse pour la voiture, une raclette à glace (privillégiez les extensibles pour atteindre le toit de votre voiture)
  • Une lampe de poche, des fusées éclairantes, et un kit de premier secours

 

Vous voulez en savoir plus sur comment rester en sécurité heureux et au chaud en hiver au Québec ? Inscrivez-vous à Settle-in.com et consultez “Le Guide”, rubrique “Adaptation Climatique & Géographique”.

(Credit:  tOrange.us, cc)

Georgia

À propos de Georgia

For years, I knew that I wanted to move to Canada to get my postsecondary education. From the exciting and diverse museums, nightlife and dining found in the big cities, to the wealth of natural beauty, I was captivated by the country. I was a little nervous to travel all the way from Australia, but I knew the experience would teach me a lot. It’s true that relocation is never easy. The packing, shipping and visa formalities can all be complicated. But with careful planning and a little help from the veteran relocators (like me!) you’ll be settling in and enjoying the vibrancy of Canadian living in no time. // Depuis plusieurs années, je savais que le Canada était le pays parfait où je pouvais obtenir mon diplôme d’études secondaires. J’étais captivée par les villes du Canada que ce soit par les musées, les soirées, les repas dans les grandes villes ou encore la proximité de la beauté des paysages. J’étais anxieuse à l’idée de faire le voyage à partir de l’Australie mais je savais que cette expérience allait m’apprendre énormément de choses. C’est vrai que la relocalisation n’est jamais facile. L’emballage des affaires, l’expédition et les formalités de visa peuvent être stressants et compliqués mais avec une bonne organisation et un peu d’aide des anciens relocalisés ( comme moi ), vous serez rapidement installé et pourrez profiter de la trépidante vie canadienne en peu de temps.